Traitement laser des cicatrices : acné, chirurgie

Le traitement de cicatrice est une intervention chirurgicale utilisée pour les retoucher afin d’améliorer leur apparence et de les rendre aussi invisibles que possible, que cela des cicatrices dues à l’acné, à la chirurgie ou accident de la vie.

A qui convient le traitement des cicatrices ?

La reprise de cicatrice est de la chirurgie esthétique : c’est un choix personnel, jamais une obligation.

Il est indiqué chez les patients gênés par des cicatrices disgracieuses : élargies, lâches (cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes), creusées, pigmentées (brunes), dépigmentées, marquées de points ou d’agrafes…

Il est préférable d’attendre la fin de la croissance pour réduire les cicatrices, mais certaines interventions peuvent être réalisées dès la puberté (peeling), notamment en cas d’inconfort (cicatrices d’acné).

Pourquoi traiter les cicatrices ?

La chirurgie plastique peut améliorer l’aspect esthétique des cicatrices pour les cacher, les réduire et les rendre aussi discrètes que possible.

La restauration des cicatrices d’un traumatisme ou d’une intervention chirurgicale antérieure peut permettre aux mauvais souvenirs de s’estomper, de restaurer le corps et de mettre fin à la maladie.

L’amélioration des cicatrices peut également faire appel à la médecine esthétique : lasers, peelings et injections d’acide hyaluronique.

Comment se déroule le traitement des cicatrices ?

laser cicatrice acné

Avant intervention

Si vous souhaitez un traitement cicatriciel dans la région d’Aix-en-Provence-Marseille, vous rencontrerez le Dr Nicolas Correia lors de votre consultation préopératoire.

Il vous expliquera en détail les interventions, le processus post-opératoire et répondra à toutes vos questions.

Si vous suivez des traitements quotidiens, il vous indiquera quels traitements arrêter avant l’intervention.

Idéalement, il faut arrêter de fumer un mois avant et un mois après l’intervention.

Résumé du traitement des cicatrices :

  • Temps de fonctionnement : 30 minutes
  • Anesthésie locale
  • Mode d’hospitalisation : ambulatoire
  • Récupération : 1 jour

En raison d’une mauvaise fermeture de la plaie, de complications (infection, hématome) ou du non-respect des consignes post-opératoires (reprise des activités précoces, tension excessive sur la cicatrice, sutures laissées en place trop longtemps, exposition au soleil sans protection solaire).

Les cicatrices sont améliorées en utilisant différentes techniques de chirurgie plastique et de médecine esthétique pour les masquer et les rendre aussi discrètes que possible, car les cicatrices ne peuvent pas être effacées.

Les cicatrices surélevées sont dues à une barrière à la cicatrisation sur laquelle ni le chirurgien ni le patient ne peuvent rien, c’est la façon dont les gens guérissent, selon leur type de peau, et puis on parle de cicatrices hypertrophiques. et les cicatrices chéloïdes.

Le remodelage cicatriciel associe une thérapie compressive (massage, vêtements compressifs, bandages et silicone) et plusieurs injections de corticoïdes avant d’envisager une chirurgie de reprise cicatricielle.

Lorsqu’une cicatrice s’est élargie ou présente des signes de points de suture (ou d’agrafes), la révision chirurgicale consiste à retirer une masse de peau par une incision pour enlever l’ancienne cicatrice disgracieuse et la remplacer par une nouvelle cicatrice fine et cachée.

Les fils des nouveaux points sont absorbés et cachés sous la peau, ils n’ont donc pas besoin d’être retirés et ne laissent pas de marques de points.

Lorsque la cicatrice est fine mais creuse, la dépression sous la cicatrice peut être comblée par des injections de graisse (fat filler) ou d’acide hyaluronique.

Les troubles de la pigmentation des cicatrices, la décoloration ou l’hyperpigmentation peuvent être traités avec des crèmes et des sérums spécifiques, des peelings et des lasers cosmétiques. A noter que les cicatrices pigmentées traduisent souvent une exposition solaire prématurée (bronzage) sans protection solaire adéquate (crème solaire totale SPF 50).

Les peelings chimiques et le resurfaçage au laser CO2 peuvent également éclaircir les cicatrices superficielles (acné, vergetures), lisser les irrégularités et les imperfections de surface et lisser les rides et ridules de la peau.

Un chirurgien plasticien expert des cicatrices et de la peau mettra tout en œuvre pour vous offrir des interventions fiables et les meilleurs résultats cicatriciels possibles : des cicatrices fines, plates, dissimulées, indolores et en harmonie avec la peau saine environnante. . Mieux camouflé dans les rides ou les plis naturels.

Mais il ne faut jamais perdre de vue que le meilleur moyen d’avoir une belle cicatrice sans retouche est d’en prendre soin dès les premières semaines après l’intervention ou le traumatisme et tout au long du processus de cicatrisation : « Les chirurgiens font des sutures, les patients laissent des cicatrices ».

La maturation de la cicatrice dure environ un an, période pendant laquelle il est important de masser, hydrater (crèmes hydratantes et réparatrices, sérums, etc.) et protéger la cicatrice du soleil tous les jours pour l’estomper progressivement jusqu’à ce qu’elle devienne une ridule.

Après l’opération

Le traitement des cicatrices se fait généralement sous anesthésie locale et ne nécessite pas d’hospitalisation (traitement ambulatoire).

Une période de convalescence de plusieurs jours est recommandée en fonction de votre activité professionnelle, car des œdèmes, des inflammations et des ecchymoses au niveau de la zone traitée peuvent survenir dans les premiers jours, qui s’atténuent rapidement.

Le traitement médical ou chirurgical des cicatrices est peu douloureux, de simples antalgiques suffiront et seront prescrits par votre chirurgien plasticien.

Les sutures sont résorbables et cachées sous la peau, il n’est donc pas nécessaire de les retirer, il n’y aura pas de marques de suture et les cicatrices sont des ridules.

Toute activité physique est déconseillée pendant 1 mois.

La douche sans habillage est autorisée le lendemain de l’intervention.

Cependant, le bain n’est pas recommandé pendant la période de cicatrisation.

Les cicatrices doivent être protégées de l’exposition au soleil pendant 1 an (crème solaire SPF 50).

traitement laser cicatrice acné

Traitement de l’acné au laser

L’acné est une affection très courante qui touche principalement les adolescents.

Cependant, les adultes peuvent être concernés, aussi bien dans le cas de l’acné que dans le cas de l’acné hormonale chez la femme.

Affectant l’image et l’estime de soi, elle peut avoir des effets psychologiques graves lors des poussées inflammatoires, ou plus durablement si la rançon cicatricielle est importante. Le traitement laser cicatrice est souvent la solution idéale.

Causes de l’acné

L’acné est associée au blocage de l’orifice de la glande pilo-sébacée (la glande sébacée adjacente aux cheveux). Les bouchons cuticulaires conduisent à la formation de microcomédons, suivis de microkystes. Certaines bactéries (Propionibacterium acnes) qui prolifèrent dans les follicules pileux peuvent provoquer une inflammation des microfollicules et entraîner la formation de papules, de pustules, voire de nodules.

Types d’acné

Il existe plusieurs types d’acné :

  • Comédonène (points noirs)
  • Microkystique (points blancs)
  • Papulo-pustuleux (papules rouges à pointes blanches)
  • kystique (nodules)
  • Hormonal : Fréquemment observé chez les femmes adultes avec une atteinte du bas du visage. La récidive entre les règles est courante. Parfois, une évaluation hormonale est demandée.

Différents traitements contre l’acné

Une consultation dermatologique est indispensable pour apporter des soins adaptés et spécifiques à chaque patient selon le type de peau et les différents stades de l’acné.

Dans tous les cas, il faut éliminer les facteurs pouvant provoquer ou aggraver l’acné, comme l’exposition aux UV, certaines crèmes et fonds de teint comédogènes qui irritent l’acné, les déséquilibres hormonaux féminins, le tabac…

L’acné légère s’améliore généralement avec des traitements topiques (antibiotiques, peroxyde de benzoyle, rétinoïdes, acides de fruits…)

L’acné modérée nécessite des antibiotiques oraux (tétracyclines, érythromycine) et parfois des pilules pour les femmes.

L’acné sévère nécessite généralement de l’isotrétinoïne par voie orale sous surveillance médicale et de laboratoire régulière.

Aussi, les approches interventionnelles sont parfois intéressantes, notamment dans l’acné persistante :

  • Réalise un nettoyage dermatologique en éliminant les microkystes et les comédons.
  • Peeling
  • IPL et LED dans le traitement de l’acné inflammatoire.
  • Les lasers de resurfaçage améliorent les cicatrices résiduelles.